L'origine de la médecine

      Durant la République, la médecine n'étaient q'une discipline prisées des guérisseurs et des charlatans, souvent des barbiers et des savetiers (une personne dont le métier est de raccommoder de vieux souliers). Au début du IIe siècle ou vers la fin du IIIe siècle (dates un peu confuse) que les vrais médecins (souvent d'origine grecque) arrivèrent, voilà pourquoi la médecine romaine provient de la médecine grecque. Ils n'étaient pas arrivés à Rome de leur plein gré, c'étaient, pour la plupart, des prisonniers. A cette époque, la médecine souffre à cause des romains traditionalistes et de leurs préjugés. Grâce à la conquête d'Alexandrie, la médecien a énormément évolué.

 

       Les guérisons mraculeuses faisaient parties des croyances des médecins sous l'Empire. D'après eux, certaines maladies étaient d'origine surnaturelle. Nous pouvons donc dire que les romains faisaient appels à des techniques très variées.

 

      En améliorant les conditions sanitaires, le gouvernement romain pensait encourager l'amélioration de la santé publique. C'est pour cette raison que sous l'Empire de grande construction virent le jour comme la construction des bains publics et les réseaux d'évacuation des eaux usées. L'hypothèse que les germes pouvaient être à l'origine de maladies n'était pas envisagé à la fin du 17e ou 18e siècle.

      L'idée des temples de guérison a aussi été prise aux Grecs. Même si à Rome la croyance religieuse est moins forte. Grâce aux hôpitaux, les médecins prennent l'habitude de ne compter que sur la médecine rationnelle à l'inverse du tout début du siècle les romains affichent une préférence, sans équivoque, pour la médecine surnaturelle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site